Le après COVID-19, avec agilité!

[tm_pb_section admin_label= »section »][tm_pb_row admin_label= »row »][tm_pb_column type= »4_4″][tm_pb_text admin_label= »Text »]

La crise de la COVID-19 nous a projeté 10 ans en avant et ce, dans beaucoup de domaines. Certains d’entre vous avez rebondi rapidement. Vous aviez un plan de continuité des opérations que vous aviez soigneusement prévu pour être prêt à faire face à une telle crise et vous avez mis en place les outils nécessaires à la bonne marche d’un télétravail efficace pour vos employés. D’autres ont prit plus de temps pour rebondir étant devant l’inconnu, mais ont quand même réussi à rebondir. Et enfin, il y en a qui sont encore à se demander comment ils vont s’adapter à tous ces changements, ils ont figé devant la crise. C’est normal, tous ne réagissent pas de la même façon devant un danger.

Mais, outre le comportement des gens pendant cette crise, est-ce que vos gestionnaires sont prêts pour l’entreprise 4.0? Certains de mes collègues et moi-même, étions déjà dans le développement de nouvelles compétences pour les gestionnaires. Aujourd’hui, nous sommes persuadés que la crise actuelle va nous pousser à nous transformer et ce, à plusieurs niveaux. Pour les gestionnaires et chefs d’entreprises, rien ne sera plus pareil comme avant. De nouvelles compétences ont émergées de cette crise et vous devrez les développer pour survivre dans ce nouvel air car vous subirez la pression de vos employés.

L’agilité, qui est la capacité à réagir vite et à s’adapter de manière pertinente à un nouveau contexte se présentant subitement, est la compétence numéro un des gestionnaires 4.0. Cette nouvelle compétence amène des compétences sous-jacentes, soit celles de la capacité à modifier rapidement ses systèmes de pensées, la capacité de changer mais en restant cohérent et la capacité de maintenir une stabilité interne. L’agilité est plus que la gestion de changement. L’agilité est le changement. Ce nouveau concept entraîne une façon différente de penser et de voir les choses. Ainsi, il est impossible de conserver les mêmes schèmes de penser traditionnel.  Nous devons le faire différemment!

L’humilité et l’assertivité face à l’incertitude sont aussi de nouvelles compétences à développer chez les gestionnaires. Nous sommes loin du fameux PODC. Autant la bienveillance que l’affirmation de soi en temps de crise sont nécessaires. Nous avons juste à regarder notre Premier Ministre François Legault. Il reste humain, tout en faisant preuve d’assurance dans la gestion de cette crise. Également, ne pas disposer de toute l’analyse scientifique complète pour prendre une décision et s’appuyer sur son intuition pour influencer et s’adapter plus rapidement, est une autre compétence essentielle pour les gestionnaires de demain. Enfin, accepter les paradoxes et les exploiter pour exprimer sa créativité et trouver des façons différentes de régler les problèmes, sont d’autres compétences essentielles à développer pour les gestionnaires.

Pour arriver à développer ces nouvelles compétences, les gestionnaires devront sortir des modes de raisonnements analytique, déductif et linéaire connus et laisser de la place à une approche inductive, créative, globale et associative. Ça sera tout un changement de paradigme pour les gestionnaires, donc il faudra bien les accompagner. Selon nous, les formations classiques ne sont pas adaptées pour soutenir ce changement. Nous privilégions les expériences apprenantes, les mises en situations, les modes d’apprentissages, le codéveloppement, le coaching pour développer nos gestionnaires de demain.

Nous sommes disponibles pour vous soutenir dans ce changement et vous pouvez dès maintenant bénéficier de subventions pour développer vos gestionnaires.

Serez-vous prêt pour la gestion 4.0?

 

Sophie Pouliot, CRIA, M.Sc.

Stratège organisationnelle

Buziness.ca

[/tm_pb_text][/tm_pb_column][/tm_pb_row][/tm_pb_section]

Choisir votre Réaction!