Buziness.ca

La cure du printemps

La cure du printemps

Ouvrir les fenêtres, laisser entrer la lumière et changer l’air…
Pour faire émerger de meilleures idées

Le printemps est synonyme de renouveau, d’effervescence, de floraison et de couleurs; bref, ça inspire et prédispose à la CRÉATIVITÉ. C’est le bon moment pour se débarrasser du bois mort et de semer de nouvelles graines.

Parlant de créativité et d’idéologie, j’ai pensé emprunter quelques citations de l’énigmatique Steve Jobs, fondateur d’Apple qui dit ceci :

« Les décisions les plus importantes que vous prenez ne sont pas les choses que vous faites, mais les choses que vous décidez de ne pas faire. »

Prenons une problématique récurrente dans votre entreprise, la première qui vous vient en tête… voilà, celle-là!!

Pourquoi, à la différence de beaucoup d’autres problématiques, avez-vous associé celle-ci au mot « récurrente » ? Parce qu’elle revient constamment. À quelle fréquence et avec quelle force ? Cela dépend de l’énergie et du temps qui ont été pris pour l’adresser la dernière fois qu’elle a fait surface. En vulgarisant, nous dirions qu’elle a été « pelletée par en avant ». Moins de temps et d’énergie feront en sorte qu’elle devra être affrontée à nouveau à court terme.

Souvent, le manque de temps et/ou de ressources peuvent être des causes de ces problèmes récurrents. L’achat d’un nouvel équipement ou l’embauche d’une nouvelle personne semblent alors des solutions idéales, mais qu’en est-il vraiment ?

La nouvelle machine sera-t-elle bien opérée, bien entretenue ou utilisée à son plein potentiel ? Est-il réaliste de penser trouver une personne qualifiée et compétente qui sera disponible, intéressée et habilitée à joindre l’équipe en place pour ainsi « hériter » du problème récurrent ? Si tel est le cas, par « miracle », aura-t-elle les outils, les ressources, la liberté et le pouvoir de changer réellement les choses ou se heurtera-t-elle à des vieilles mentalités rigides et bornées, des équipements désuets, des dirigeants passifs ou désengagés, des processus archaïques, un syndicat paralysant ou autres obstacles insurmontables ???

« Cela n’a aucun sens d’embaucher des gens intelligents et d’ensuite leur dire quoi faire »

– Steve Jobs, fondateur d’Apple.

À l’inverse, bien que trouver et embaucher une nouvelle personne compétente à temps plein est déjà difficile en soi, il faut parfois créer un poste qui n’existait pas auparavant et pour lequel personne n’a d’expertise à l’interne. Comment, alors, préparer l’arrivée du « sauveur », sans même savoir ce dont il aura besoin, comment l’encadrer, ce qui l’intéressera, ni comment ou sur quelle base évaluer ses performances ? Si personne ne s’occupait du problème avant son arrivée, ce nouvel individu aura-t-il des alliés ou naviguera-t-il seul, à contre-courant, sans carte ni boussole ?

Bref, peu importe la problématique à laquelle vous avez pensée plus tôt, le simple fait d’être récurrente mérite qu’elle soit adressée de façon importante et différente, qu’elle soit analysée par d’autres yeux, vue sous d’autres angles et réfléchie en dehors de la boîte.

« Un problème créé ne peut être résolu en réfléchissant de la même manière qu’il a été créé. »

– Albert Einstein

 

Allez-y! Ouvrez les fenêtres, laissez entrer la lumière et changez l’air.

Provoquez la Co-Création de nouvelles et meilleures idées.

 

Réservez une séance de brainstorming
avec un ou quelques experts spécialisés et choisi(s) expressément pour votre situation.

Après tout, qu’avez-vous à perdre si le reste n’a pas fonctionné !?

Je vous laisse sur ces belles paroles :

« Les gens assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde sont ceux qui y parviennent. »

– Steve Jobs, fondateur d’Apple.

 

Nicholas Rousseau, Omnipraticien Web et marketing
Pour Buziness.ca

Choisir votre Réaction!
Essential SSL