Buziness.ca

[tm_pb_section admin_label= »section »][tm_pb_row admin_label= »row »][tm_pb_column type= »4_4″][tm_pb_text admin_label= »Text » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Le travail collaboratif est un exercice d’intelligence collective qui naît de deux pratiques intuitives qui favorisent la prise de conscience d’affaires et l’innovation. Le Design Thinking se vit aussi bien dans le processus de création que celui de coaching.

Méthodologie derrière le Design Thinking

Le processus se vit en trois étapes qui se vivent généralement en deux temps. Il est accessible à tous les types de personnalités.

L’émergence pour déposer les plus de points intuitifs. La divergence pour exploser les idées. La convergence pour faire des choix, synthétiser et organiser. Les deux premières étapes demeurent intuitives et créatives, la dernière permet une définition rationnelle de la question.

En deux temps, parce qu’il est nécessaire de se questionner sur la question, l’axe, le chantier du jour, valider de la compréhension et de l’intention. Notre GPS collectif ne se rendra pas à bonne destination si nous n’avons pas un point de départ commun. Par ailleurs, nous risquons de grands détours si nous n’avons pas choisi le bon point de départ. Ainsi, les étapes du Design Thinking permettent de questionner, comprendre et définir.

Ensuite, nous débutons le travail. Cette séquence peut-être répétée à plusieurs reprises selon le nombre d’angles que nous désirons explorer sur une même question.

Ainsi, les étapes du Design Thinking permettent d’imaginer de concevoir et de choisir.

 

Roxanne Tétreault

Secrets du Phénix

phenix.design

[/tm_pb_text][/tm_pb_column][/tm_pb_row][/tm_pb_section]

Choose your Reaction!
Essential SSL