Bien se comprendre pour mieux s’entendre.

Bien se comprendre pour mieux s’entendre.

La COVID, je l’ai eu, c’est fait!  Y a t-il une case à cocher? 

Mais oups attention ! … En lisant sur la COVID, tout porte à croire qu’une fois qu’on a eu le virus, ça ne finit pas là… il y a des COVID long… il y a des effets à long terme, il y a des répercussions… il faut se reposer! 

Alors soyons prudents ! 

J’en ai marre d’avoir peur… peur d’avoir peur…

Entre la trop grande prudence et les trop grands risques, il y a le milieu et moi j’ai envie de me tenir entre le milieu et le trop grand risque… vous voyez bien l’échelle dans votre tête? À quel endroit vous situez vous ? 

Nous sommes probablement tous à un niveau différent sur l’échelle et cette crise a mis encore plus en lumière l’endroit où nous nous situons tous et chacun et maintenant il faut vivre ensemble en se respectant et en apprenant à comprendre l’endroit où se situe mon interlocuteur sur cette échelle et, à partir du moment où je sais où il est, comment on peut réussir à se comprendre et collaborer et même s’entraider en enlevant toutes les émotions de frustrations et d’incompréhension face à la position de l’autre. 

Beaucoup d’amis ont arrêté de se parler dans la dernière année en raison de mésentente sur la situation, même plusieurs couples ont vécus des crises, d’autres ont arrêté de parler de COVID car ils savent que ça peut amener à des chicanes très sévères.

Mais comment se fait-il que lui ou elle ne comprend pas ce que je comprends ? 

Je n’ai pas la vérité absolue mais puisque notre regard sur toutes les situations est totalement influencé par notre être en entier et que chaque être est unique et complexe, il est tout à fait normal que cette situation nouvelle et déstabilisante provoque des ravages dans nos relations. Y a t-il une moyen d’éviter cette cassure et de mieux s’entraider au lieu de se diviser? 

Il existe certainement plusieurs façons, voici une piste de réflexion. 

Puisque notre être est constitué de milliers de composantes uniques incluant : nos valeurs, notre éducation, notre personnalité, notre culture, notre environnement, nos connaissances, notre âge, nos expériences, nos ancêtres, nos lègues etc… il est impossible de rencontrer une personne qui « est comme nous ». Ces différences composent la force de notre univers. Parfois nous sommes heureux d’être différent et complémentaires, d’autres fois la différence nous est insupportable. 

Nous sommes des êtres très complexes et lorsque ces êtres complexes se rencontrent, ça multiplie la complexité!  Parfois l’harmonie s’installe rapidement et d’autres fois non et il est plus facile de se dire: « je ne m’entends pas avec cette personne » que de se demander pourquoi cette personne me fait réagir de telle ou telle façon. 

Ainsi donc, une des solutions est d’écouter l’autre (et tenter de comprendre sa position dans l’échelle) avant de faire valoir son propre point de vue et de tenter de le convaincre. Je fais ici référence au très regretté Dr. Steven R.Covey dans son livre «  Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent » et de l’habitude no 5 :  « Cherchez d’abord à comprendre et ensuite à être compris »   

Si nous appliquions cette habitude, je suis certaine qu’il y aurait plus d’harmonie dans nos maisons, dans nos milieux de travail, dans nos cercles d’amis et bien sur dans notre communauté. 

Choisir votre Réaction!